Bannière
La Part des Anges va inaugurer l'hôtel des Chais Monnet

La Part des Anges va inaugurer l'hôtel des Chais Monnet

La onzième édition de la Part des Anges se déroulera le jeudi 20 septembre 2018 dans le nouvel hôtel cinq étoiles des « Chais Monnet » à Cognac.

La Part des Anges est au Cognac ce que la vente des Hospices de Beaune est aux vins de Bourgogne. Elle se tiendra cette année dans un lieu d’exception : l’hôtel Les Chais Monnet qui va ouvrir prochainement dans la cité des eaux-de-vie.

A l’origine annuelle, la Part des Anges se déroule maintenant tous les deux ans et la 11e édition ne devrait pas décevoir si l’on en juge par la qualité des flacons découverts chez Artcurial. Les maisons de négoce, grandes, moyennes et petites, accompagnent cette œuvre caritative qui est aussi une grande opération de communication pour l’ensemble de la catégorie cognac.

Particularité cette année, la viticulture entre dans la danse en proposant à vente un coffret contenant 5 eaux-de-vie représentatives des crus du cognac, d’au moins 47 ans d’âge. Le coffret en chêne, cep de vigne et cuivre est signé par les Ateliers Drevelle et la mise à prix est fixée à 3500 euros.

Autre nouveauté, les lots s’accompagnent pour quinze d’entre eux d’une expérience inoubliable et privilégiée à vivre à deux dans l’aire d’appellation du Cognac. Une invitation à découvrir l’univers du Cognac dans toutes ses dimensions : son terroir, ses acteurs, ses métiers, ses saveurs…

Cette édition sera parrainée par le Chef Thierry Marx. Les fonds récoltés lors de la vente aux enchères seront reversés en partie à l’école de réinsertion Cuisine Mode d’Emploi(s) créée en 2012 par Thierry Marx, elle permet à des ex-détenus mais surtout des jeunes en échec scolaire de se réinsérer dans la société en apprenant un métier autour de la cuisine, et ce gratuitement.

Thierry Marx (chef du restaurant Mandarin oriental, à Paris) est d’origine très modeste et il s’est félicité d’associer son nom à une opération qui incarne la défense d’une économie de la qualité (le cognac) et au monde du luxe qui apporte tant à la France.

La seconde partie des fonds recueillis sera remise à l’Association Fraineau. L’institut médico-éducatif (IME) Fraineau à Cognac accueille de jeunes handicapés, déficients légers et moyens avec ou sans troubles associés. L’association éponyme a lancé un projet de création d’une cuisine pédagogique et d’un restaurant d’application à Cognac.

Retrouvez en Juin notre guide de l'été
Retrouvez en Juin
notre guide de l'été
La Vie Charantaise
La Vie Charentaise
Abonnement couplage
Bannière