Bannière
Distilleries en fête jusqu’en février 2018

Distilleries en fête jusqu’en février 2018

Le magazine semestriel Cognac Etc. affiche le programme hivernal des Distilleries en fête, dont c'est la neuvième édition.

Si les Etapes du cognac ont tourné la page des « Mardis du cognac » pour laisser place à un programme d’animations estivales moins contraignant pour les adhérents, celui des « Distilleries en fête » en est à sa neuvième édition. « On est attaché à ces animations hivernales centrées sur la distillation, car c’est ce qui fait la richesse et la spécificité de notre région viticole », explique Mathieu Durand, jeune viticulteur de Champagne-Vigny qui a succédé cet été à Hugues Chapon à la présidence de l’association.

Il est vrai que ce trentenaire est bien placé pour parler d’oenotourisme puis­qu’il dirige, en association avec son père, le domaine viticole historique du Maine Giraud qui a appartenu au poète-écrivain Alfred de Vigny (1797-1863). « Avec le BNIC, qui vient de présenter sa nouvelle charte graphique misant sur le terroir et la fusion des comités du tourisme de Charente et de Charente-Maritime, on a bon espoir de voir le vignoble de cognac développer l’oenotourisme et rattraper le retard accumulé par rapport à d’autres régions viticoles », reprend le viticulteur. Il participera lui-même aux Distilleries en fête en organisant un atelier sur les accords cognac-chocolat le 13 janvier prochain.
D’ici là, les marchés de Noël vont évidemment se succéder, à l’image de celui qui a eu lieu le week-end dernier chez Emmanuel Painturaud à Segonzac. Le secrétaire des Etapes du cognac a mis aussi sa distillerie à disposition de l’agence oenotouristique XO Madame pour le lancement d’une soirée gastronomique inédite (le 15 décembre, 200 euros par personne, sur réservation).
En tout, une quarantaine d’animations diverses (certaines gratuites) sont programmées. L’agenda de ces manifestations est décliné dans le numéro deux du magazine de l’oenotourisme « Cognac etc. », édité tous les six mois par l’association.
Parmi les autres nouveautés en Charente, la participation de deux maisons de négoce : le cognac Otard, dans le cadre de ses « Vendredis au château » (repas gastronomique mensuel associant un mets au cognac) ; la maison Boinaud, avec un atelier d’initiation à l’assemblage.
A Chassors, les Frères Moine ont aussi réussi à établir une passerelle avec le salon des Littératures européennes en organisant une lecture de textes littéraires sur l’univers du cognac (le 8 février 2018, sur réservation).

Retrouvez en Juin notre guide de l'été
Retrouvez en Juin
notre guide de l'été
La Vie Charantaise
La Vie Charentaise
Abonnement couplage
Bannière